Yogi Bhajan

Un jour, je me sentais bien. Mon enseignant me dit : « Nous allons aller au bureau du district ».
Il a ajouté : « Viens avec moi et mets ton costume anglais.»
« O.k." Je portais donc costume, cravate et tout : pantalons, chaussures vernies - ce qu'on appellerait ici la classe affaire.
Sur le chemin, il dit : « De quelle hauteur peut bien être cet arbre ? »
J'ai dit : « Environ six mètres.»
Il dit : « Peux-tu monter au sommet habillé comme tu es ? »
J’ai dit : « Oui. » J’étais très fort et vigoureux. J’ai donc mis mes chaussures sur le côté et j’ai grimpé.
C’était très difficile mais je suis arrivé jusqu’à une fourche.
Il a alors dit : « Ne bouge pas jusqu’à ce que je revienne. »
Combien d’entre vous seraient restés avec cet enseignant ? Il revint trois jours et demi plus tard. Quand je descendu, il a dit : « Bon, viens maintenant. Allons-y. »
Il n’a jamais demandé : « Comment c’était, qu’est-ce qui s’est passé ? Tu es encore vivant, ça va ? Comment as-tu fait tes besoins ? Comment as-tu… ? » Pas un seul mot. Absolument rien. « Allons-y ! »  et nous sommes partis.
Quatre, cinq jours plus tard, il me dit : « Viens ici, assieds-toi. Qu’as-tu appris ? »
J’ai dit : « J’ai appris comment dormir dans un arbre. J’ai appris à chier dans un arbre. J’ai appris comment faire pipi sur l’arbre. J’ai appris comment ne pas tomber et j’ai appris comment manger. »
« Qu’as-tu appris ? »
J’ai dit : « Les jeunes feuilles de cet arbre son très douces et comestibles, les plus vieilles sont amères et rêches. Et cet arbre a quatre, cinq , six fourches. Et au creux de chaque fourche il y a de l’eau. » Et j’ai continué : « J’ai gardé un de ces trous d’eau pour boire, l’autre pour me laver et me laver les mains et… »
Il a dit : « Comment as-tu fait caca ? »
J’ai dit : « Je me suis assis entre deux branches et j’ai laissé aller. Quoi d’autre ? »
« Comment as-tu dormi ? »
J’ai dit : « Je n’ai pas très bien dormi, comme je savais que j’étais à six mètres de hauteur, j’ai attaché quelques branches ensemble et ça a été. C’était bien. »
« Quelle fut la difficulté ? »
J’ai dit : « Ce satané costume. C’était très difficile. »
« Pourquoi ? »
« Parce que vous avez dit : « Reste jusqu’à ce que je revienne. Sois là comme tu es. » Vous vous rappelez, Monsieur ? »
Et il a dit : « Oui. »

 
 

 

 

 
 

 

Dieu et l'âme sont permanents. Eternels.
Nous sommes obligés de partir un jour.
Un jour, vous en serez à ce stade. Le corps deviendra une âme perpétuelle...
Comprenons que nous sommes le rayon infini de Dieu...
Vivre c'est vivre les uns avec les autres. C'est vivre les uns pour les autres.

Sadhana

Ong Namo Guru Dev Namo : "Que la totalité et la réalité descendent maintenant et nous élèvent vers la lumière."
"Ong Namo" est Dieu personnifié, et le soi est le fils ou la fille.
"Guru Dev" est un mot très particulier qui signifie : "Oh, toute la connaissance transparente qui nous emmène de l'obscurité au rayonnement du soleil." "Guru Dev" c'est l'Esprit saint, le Saint-Esprit.

Nâm Identité vibratoire. Ce que l'on fait vibrer, on le devient.

Méditation

Yoga est la science d’unir le fini avec l’Infini
et l’art d’expérimenter l’Infini dans le fini.

Yoga is the science to unite the finite with Infinity
and the art to experience Infinity in the finite

 

" Vivre est une oeuvre collective "

Valentine Goby