David Greig

(1969-

Naissance à Edinburgh

 

Il vit les dix premières années de son enfance au Nigéria, avant que sa famille retourne vivre en Ecosse en 1979. Il étudie la littérature anglaise et l’art dramatique à l’Université de Bristol jusqu'en 1990.

En 1990 il cofonde le Suspect Culture Theatre Group avec Graham Eatough à Glasgow, qui expérimente la création d'oeuvres collectives basées sur l'improvisation, et y crée différentes pièces : One way Street en 1995, Airport, Timeless, Mainstream, Candide 2000, Casanova, Lament et 8000 miles.
Sa première pièce A savage reminiscence a été montée au Fringe Festival à Edinburgh en 1991. Son premier texte dramatique est créé à Glasgow en 1992. Depuis il a écrit de nombreuses pièces : Europe en 1994, The Architect en 1996, Victoria, Outside Now, The Cosmonaut's Last Message To The Woman He Once Loved In The Former Soviet Union, Caledonia Dreaming, The Speculator pour laquelle il reçoit le « Herald Archangel Award » en 1999, Not About Pomegranates, Outlying Islands en 2002, San Diego en 2003 ou une journée au coeur du rêve américain, Ramallah, Pyrénées en 2005 au sujet d’un homme trouvé dans les collines des Pyrénées et devenu amnésique, The American Pilot en 2005, explore la manière dont l’Amérique perçoit le monde et réciproquement, jouée en Ecosse, traduites et montée dans d'autres pays européens, au Brésil, à Cuba, au Canada, aux Etats-Unis et en Australie.  
Par ailleurs David Greig a traduit en anglais différentes pièces dont Caligula de Camus en 2003 présentée à la Donmar Warehouse et recompensée par un Award, When the Bulbul stopped Singing adaptée de l’oeuvre de Raja Shehadeh, Laurent Gaudé, Alfred Jarry et Sophocle.
Il a aussi écrit plus d'une dizaine de textes dramatiques pour la radio et la télévision, un scénario de film et des pièces pour jeune public : Petra, Danmy 306 + Me (4 ever) en 1999, Dr Korcak's Example, Gobbo, Yellow Moon.

Ses pièces sont régulièrement présentées par le London Royal Court, Out of Joint Theatre Company, the Young Vic, le Royal National Theatre et la Royal Shakespeare Company. Il a été dramaturge du National Theatre of Scotland de 2005 à 2007.

Son écriture est ironique, sombre, drôle, marquée à la fois par une impressionnante maîtrise des techniques de la scène et par une capacité rare de mettre le monde politique et humain d’aujourd’hui sur la scène. Sombres et drôles à la fois, ses pièces sont composées d'images et de moments dont se dégage une poésie mélancolique. Incidemment, elles engagent un authentique questionnement politique, sans jamais délivrer de message univoque.

retour